FANDOM


Epee broyante  VIILogo  VIIACLogo                                                                                       


PoromIVAY PSP
"Cécil... Ancien... et tous mes amis... je vous en prie, prêtez-nous votre force !"
Cet article manque de presque tout.
Vous pouvez nous aider à compléter cet article en l’améliorant.


Jenova AC 2
Jénova
Informations
Portraits
Nom japonais ジェノバ
Romaji Jenoba
Nom anglais Jenova
Rôle Antagoniste
Race
Age
Voix japonaise
Voix anglaise
Voix française


Jénova est un antagoniste majeur de la Compilation of Final Fantasy VII. Il s'agit d'une forme de vie extraterrestre dont les cellules furent conservées dans une météorite qui s'est écrasée sur la Planète 2000 ans avant l'histoire de Final Fantasy VII.

Bien que Jénova ne possède à priori pas de sexe, cette forme de vie possède un corps ressemblant à celui d'une femme, et Séphiroth lui-même la considère comme étant sa "mère". Jénova est surnommé "La calamité des cieux" (空から来た厄災, Sora kara kita yaku wazawai).

NatureModifier

La structure génétique de Jénova permet un processus d'échange. Elle peut à la fois prendre les traits de sa proie, et insérer ses propres gènes dans d'autres organismes pour les transformer en monstres. Une fois arrivée sur une nouvelle planète, Jénova commence instinctivement par détruire toutes les formes de vie qu'elle trouve. Elle est capable d'assimiler les souvenirs et l'apparence de ses proies, pour mieux détruire leurs semblables.

Comme dit dans la Théorie de la Réunion du professeur Hojo, une fois séparées du corps de Jénova, ses cellules chercheront à se rassembler. Si elles se trouvent dans un hôte, elles peuvent influencer son corps et son esprit pour l'attirer vers la Réunion, parfois avec une telle force que l'hôte peut mourir dans le processus. Pour une raison inconnue, les organismes profondément affectés par Jénova possèdent souvent une aile unique grâce à laquelle ils peuvent voler. Les pupilles sont aussi affectées et prennent une allure féline, réduites à de simples fentes, même si le reste du visage reste inchangé.

Une fois que Jénova a achevé de détruire une planète, elle s'en sert comme d'un vaisseau pour voyager à travers le cosmos jusqu'à la planète suivante. Cette destruction constante dure depuis des millions d'années avant le début de Final Fantasy VII. L'âge de Jénova est inconnu, mais puisqu'elle peut rester en sommeil durant des millénaires si nécessaire, il est possible qu'elle soit plus vieille que la Planète elle-même.

Thème musicalModifier

Jénova a deux thèmes dans Final Fantasy VII. "J-E-N-O-V-A", entendu dans les combats contre Jenova-BIRTH, Jénova-DEATH et Hojo, ainsi que dans l'escalier à la fin du jeu. L'autre est "Jenova absolute" entendu dans le combat contre Jenova-SYNTHESIS.

ApparenceModifier

Lorsque Jénova est vue dans un état comme endormie, elle apparaît comme une femme à la peau grise, ou bleue dans Final Fantasy VII et Final Fantasy VII: Advent Children. Même si son apparence est féminine, son sexe est indéterminé. Jénova étant un être extra-terrestre, certains personnages disent "il" pour en parler.

DéveloppementModifier

D'après Final Fantasy VII Ultimania Omega, dans une première version du script de Final Fantasy VII, le fait que l'équipe poursuive Jénova plutôt que Séphiroth était plus explicite. Durant leur confrontation avec Jénova sur le bateau cargo, "Séphiroth" écarte sa cape pour révéler un morceau de Jénova, sa main. Les clones de Séphiroth n'étaient pas des individus infectés par les cellules de Jénova, mais des morceaux de Jénova lévitant sous des capes noires qui leur donnaient l'allure de personnes. Chaque morceau était défini comme une partie du corps : la main, le pouce, le cœur...


Les informations données par ce guide suggèrent aussi qu'il n'y avait alors qu'un seul être en cape noire, Jénova, qui abandonnait des morceaux de son corps en chemin vers Séphiroth, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que son cœur. Dans les premières versions, l'équipe rattrapait l'"homme" en cape noire au Labyrinthe Tornade, et l'être relevait alors son capuchon pour montrer qu'il n'avait pas de visage, avant d'enlever la cape et de révéler qu'il s'agissait du cœur de Jénova, qui se transformait alors en monstre.


Par ailleurs, dans les toutes premières esquisses du scénario, Jénova n'était pas un être extraterrestre, mais une certaine partie des gènes humains. Le nom de "Jénova" viendrait alors d'un livre écrit par les Cetra. L'élément "Jénova" ne devait pas se manifester normalement, mais parfois, "Jénova" s'éveillait naturellement chez certaines personnes. L'élément Jénova pouvait aussi être éveillé artificiellement. Dans les légendes, le livre des Cetra était appelé à la fois "Livre de Dieu" et "Livre du Diable" et contenait toutes sortes d'informations secrètes sur les gènes humains. Ceux chez qui Jénova s'était éveillée étaient appelés les Thaumaturges, et ce nom désignait les humains possédant des capacités hors normes, que celles-ci soient innées (comme chez Aerith) ou acquises (comme chez Séphiroth). Les Thaumaturges avaient des capacités diverses, mais avaient tous en commun de pouvoir sentir la présence de leurs semblables et d'être attirés vers eux. Les plus doués pouvaient même sentir les pensées des autres. En outre, les Turks étaient alors des experts en recherche de Thaumaturges.


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard