FANDOM


DLogo                                                                                           


Les Rapports de Chaos sont une série de rapports disponibles dans Dissidia Final Fantasy. Ils relatent l'histoire de Cid des Lufaine après que sa femme lui ait été arrachée, et fait donc directement suite aux Rapports de Cosmos.

AcquisitionModifier

Vous obtenez les Rapports de Chaos dans le Colisée. Pour cela, vous devez utiliser un des dix guerriers de Chaos (à l'exception de Gabranth) au Colisée, et remporter un combat de boss contre le guerrier de Cosmos venant du même jeu. Vous débloquerez alors le rapport de Chaos du même numéro que le jeu dont votre personnage est originaire — vaincre le Guerrier de la Lumière avec Garland débloque le rapport n°1, etc.

Texte des rapportsModifier

Rapport de Chaos n°1Modifier

Qui suis-je ? Que suis-je ?
Mon nom ne signifie plus rien dans ce monde. Il y a bien longtemps, ma terre natale toute entière trembla de peur d'une attaque par des destructeurs inconnus.

Je me mis en quête d'un ultime salut. Enfin, j'en trouvai un… le pouvoir de la discorde, un pouvoir qui consume et contrôle tous les autres. Ma terre natale ivre de ce pouvoir, me demanda encore plus de puissance et de l'utiliser encore et encore.

Pourtant, le détenteur de ce pouvoir n'avait nullement l'intention de détruire plus que nécessaire. Frustré, mon pays détruisit ses souvenirs pour créer un être nouveau… un être harmonieux qui serait capable de maîtriser et contrôler la discorde.

Rapport de Chaos n°2Modifier

Je suis peut-être capable de recréer un être harmonieux pouvant manipuler la discorde, mais je ne peux recréer l'être que j'aimais.

On m'a pris une personne irremplaçable. À présent, ici, dans ce monde nouveau, mon but est clair. J'emploierai tous les moyens pour y parvenir.

Un jour, ma terre natale décida de se concentrer sur la création de l'arme ultime, dans l'intérêt du pays.
Or, il est grand temps d'achever cette tâche.

On peut se demander s'il y a un rapport entre cette décision et la disparition de mon épouse… Je suis un scientifique et je connais la frontière entre les affaires privées et publiques.

Et elle est tracée juste ici…

Rapport de Chaos n°3Modifier

J'ai scellé un pacte avec un certain dragon qui erre à travers l'espace et le temps.

À chaque fois qu'un conflit entre les dieux s'est terminé, j'ai demandé que le dieu vaincu soit ramené avec de nouveaux pions pour recommencer le combat.

En échange, j'ai renoncé à ma chair.
Elle était déjà faible, aussi ce ne fut qu'un maigre sacrifice.

J'ai besoin que la discorde absorbe des pouvoirs encore plus grands…
C'est tout ce qu'il me reste comme salut.

Rapport de Chaos n°4Modifier

Chacune des entités fut immergée dans une force aussi pure qu'inébranlable. Et c'est précisément leurs natures diamétralement opposées qui donnèrent un équilibre au monde.

Je décidai que le domaine du possible méritait bien mieux que d'être ainsi restreint.

Au bout d'un certain temps, je découvris l'existence d'un être plus qu'intrigant… Il s'agissait d'un chevalier motivé non par l'amour, mais par la haîne, que les chaînes du temps avaient piégé dans leur engrenage. La discorde avait fait appel à lui ou peut-être était-ce lui qui avait fait appel à elle. L'un ou l'autre, je ne sais pas et peu importe.

Ce qui importe, c'est qu'il avait accepté de se vouer au combat pour l'éternité, et de se tenir aux côtés de la discorde tout du long.

Et c'est ainsi que la guerre perpétuelle commença.

Rapport de Chaos n°5Modifier

L'harmonie et la discorde furent conçues de toutes pièces. En observant comment ils opéraient pour obtenir que des pions combattissent pour eux, je me rendis compte qu'un bon nombre de consciences avait dérivé d'autres dimensions jusque dans ce monde.

Je me demandai si je serais capable de donner une forme physique à ces consciences.
Après d'innombrables expériences, mes tests furent concluants. Les prototypes défectueux furent enfermés dans la faille dimensionnelle.

Parmi ces pions qui furent ainsi créés, certains se mirent à douter d'eux-mêmes, s'interrogeant sur le but de leur existence. Le seul fait d'exister ne les contentait pas.

Je me demandai alors si ces consciences égarées étaient des vestiges du passé ou bien des esprits censés exister dans le futur.

Nul ne peut le savoir.

Rapport de Chaos n°6Modifier

Les pions continuent à se battre, distinguant le clan de l'harmonie de celui de la discorde. À mes yeux, leur pouvoir est insignifiant.

Il y eut cependant une anomalie. Après qu'une guerre eut cessé et que Shinryu eut purifié le monde, certains pions revinrent à la vie en se souvenant de leur vie antérieure.

Il semble que cela soit possible pour les pions de la discorde comme pour les pions de l'harmonie, du moment qu'ils sont animés par une émotion très forte. La foi, le regret, la peur, peu importe.

Cela doit être une sorte de présage…

Rapport de Chaos n°7Modifier

Un pion est apparu, voulant se sacrifier pour accéder à la vérité du monde.

A-t-il pu conserver ses souvenirs ?
Ou peut-être a-t-il trouvé un moyen d'échapper à la purification du monde ?

Alors que la manière dont mon peuple transmet ses souvenirs rend triviale l'existence du corps, en vérité, il n'y a rien qui reste à l'état physique en permanence dans ce monde.

Comme pour illustrer ceci, la déesse de l'harmonie fragment son propre contenant.

Peut-être que ce conflit sans fin qui a créé l'arme ultime a déjà causé sa propre perte.

Rapport de Chaos n°8Modifier

Il semblerait que quelqu'un ait utilisé à des fins personnelles les prototypes défectueux que j'avais enfermés dans la faille dimensionnelle.

Les pions sans âme sont utilisés comme de vulgaires outils de guerre, détruisant le fragile équilibre entre l'harmonie et la discorde.

Pourtant, les pions de l'harmonie choisissent de faire face à ce défi, tandis que les pions de la discorde continuent à se battre, pour se rapprocher de la vérité qui se cache derrière ce monde.

La valeur d'un contenant est fluctuante, ce qui la détermine est précisément ce qu'il contient.

Et à travers le treizième affrontement des contenants du monde, le dieu et la déesse, on peut se demander de quelles caractéristiques ils finiront par être dotés.

Rapport de Chaos n°9Modifier

Tous les hommes naissent en pleurant. Au moins sont-ils égaux, au début.

Mais en chemin, les choses changent, inévitablement. Il en est de même pour les pions. Bien qu'ils aient tous la même apparence, leurs expériences les façonnent, les rendent singuliers et leur font prendre des routes différentes.

Celui qui conduit ce long, très long conflit à son terme, est un pion en apparence fait pour la guerre.

Je n'ai pas réussi à obtenir le pouvoir du chaos absolu. Je n'ai pu assouvir ma vengeance. Pourtant, je n'ai aucun regret…

Je ne peux que souhaiter au monde qui était autrefois le mien, un avenir paisible.

Rapport de Chaos n°10Modifier

Tout est né de la haine.
Créer ce monde, l'y entraîner.
Jurer de se venger de ceux qui étaient avides de pouvoir.
Ces innombrables expériences étaient censées provoquer une force encore plus grande et fatale.

Toutefois, il… ils m'ont tous les deux enseigné quelque chose à travers ce conflit sans fin.

Quelle direction vont-ils prendre à présent ?
En tant que chercheur, je ne peux que m'interroger.

Voir aussiModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard